Des projets de nos chercheurs Yannick Dufresne et Richard Khoury financés dans le cadre des appels à projets innovants de l'OBVIA

L’OBVIA a récemment annoncé le financement de cinq nouveaux projets de recherche en lien avec les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle. Parmi ceux-ci, deux projets issus de chercheurs membre ou collaborateur de l’IID, Yannick Dufresne (Faculté des sciences sociales) et Richard Khoury (Faculté des sciences et de génie), ont été sélectionnés. 

Syndrome de Frankenstein et IA: mieux comprendre l'impact des facteurs culturels sur les attitudes envers le numérique

Chercheur : Yannick Dufresne

Les nouvelles données numériques et l’avènement de l’IA auront un impact sans précédent sur l’histoire de l’humanité, et ses promesses dans les domaines les plus divers (par exemple santé, transport, énergie, etc.) sont nombreuses. En passant la détection de fraudes et un traitement plus efficaces de certaines maladies, les avancées que permettent l’IA et autres technologies numériques sont multiples. Toutefois, ces technologies innovantes soulèvent leur lot d’enjeux éthiques (p.ex. gestion de données sensibles ou encore le respect de la vie privée), en plus de générer un inconfort chez plusieurs citoyens, qui se méfient de solutions faisant appel à l’IA et aux algorithmes intelligents. Une littérature naissante suggère que certains facteurs culturels expliquent les attitudes envers les nouvelles technologies. Ces facteurs différencieraient les peuples d’Asie de l’Est des peuples occidentaux.

Dans cette perspective, ce projet de recherche souhaite, à travers des sondages auprès de Canadiens et de Japonais ainsi que différentes méthodes d’analyse textuelle automatisée permettant d’analyser le discours des décideurs publics:

  1. proposer une mesure fiable et valide de l’acceptabilité sociale des enjeux liés à l’IA et au numérique, qui soit sensible aux particularités du Canada et du Japon mais comparable entre les deux pays;
  2. comprendre les facteurs clés qui influencent l’acceptabilité sociale de ces enjeux, et examiner dans quelle mesure cette dernière est ancrée dans des facteurs culturels profonds;
  3. identifier les interventions des décideurs publics canadiens et japonais qui concernent l’IA, et examiner dans quelle mesure le discours des élus est en synergie avec l’opinion publique dans chaque pays.

Ce projet, au¬delà de sa contribution théorique et méthodologique à propos d’un sujet encore sous-¬exploré, fournira des données fiables et représentatives aux décideurs publics des deux pays afin de guider la réflexion pour une intégration responsable et socialement acceptable de l’IA au sein de nos sociétés. Enfin, ce projet de recherche compte sur une collaboration serrée avec deux chercheurs japonais, toujours dans l’optique d’étudier l’acceptabilité sociale en prenant en compte les sensibilités et les particularités des deux contextes à l’étude.

À propos du chercheur

Professeure adjoint, Faculté des sciences sociales
Titulaire de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) des sciences sociales numériques

Yannick est professeur et titulaire de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) en sciences sociales numériques au Département de science politique à l’Université Laval. Il est membre du GRCP, de la Chaire sur la démocratie et les institutions parlementaires, du Centre de recherche sur les données massives, du Centre d’études sur la citoyenneté démocratique et du Centre d’analyse des politiques publiques.

Il détient un doctorat en science politique de l’Université de Toronto (2015). Ses champs d’expertise sont l’étude de l’opinion publique, les études électorales, la psychologie politique, et la communication politique. Ses recherches se concentrent principalement sur les processus démocratiques et les stratégies politiques à l’ère des données à grande échelle (Big Data). Il fut récipiendaire de bourses doctorales et post-doctorales offertes par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), la Ontario Graduate Scholarship (OGS) et le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture, ainsi que de prix académiques tels que la Ken Bryden Scholarship in Canadian Government and Politics et la Tom Easterbrook Scholarship in Communications and the Mass Media.

Le professeur Dufresne a aussi fait partie de l’équipe de créateurs de la Boussole électorale dont diverses versions ont été consacrées aux élections canadiennes, françaises, australiennes ou américaines. Il a notamment publié dans les revues scientifiques suivantes : le British Journal of Political Science, Parlementary Affairs et la Revue Canadienne de Science politique.

Mind the Gap: représentation des femmes dans les médias québécois durant la pandémie de COVID-19

Chercheur : Richard Khoury

Ce projet vise à analyser les représentations médiatiques des femmes dans les médias québécois durant la pandémie de COVID-19 et ce, dans une perspective d’étude de genre incluant ses dimensions intersectionnelles. Cette recherche s’ancre dans une méthodologie empruntée aux méthodes mixtes, combinant les apports technologiques de l’Intelligence artificielle aux possibilités de compréhension et d’interprétation offertes par une analyse thématique de contenu. Dans un premier temps, notre recherche s’appuie sur les outils intelligents du Gender Gap Tracker (GGT), développés par la Pre. Maité Taboada (SFU) qui quantifie en temps réel les représentations des hommes et des femmes dans les médias canadiens principalement anglophones.

Nous utiliserons ces outils dans un contexte francophone afin de quantifier le ratio de représentation hommes-femmes du 1er janvier 2020 au 1er janvier 2022 dans dix grands médias québécois. Dans un second temps, nous développerons une fonctionnalité supplémentaire au GGT afin de procéder à une classification thématique des articles de presse analysés dans notre corpus. L’objectif ici est d’identifier les thèmes récurrents en lien avec les logiques de représentations médiatiques des femmes et des hommes. Pour cela, nous voulons développer une méthode d’apprentissage automatique non-supervisée inspirée du «Topic Modeling». Dans un troisième et dernier temps, nous procéderons à une analyse thématique de contenu afin d’expliquer la signification de ces représentations médiatiques dans une perspective intersectionnelle.

Nos résultats constitueront une base empirique solide à partir de laquelle il nous sera possible d’engager une discussion avec les différentes entreprises de presse québécoise et de collaborer ensemble à la construction d’un espace médiatique plus inclusif et auto-critique sur ses propres pratiques. Ce faisant, nous souhaitons participer activement à la prise en compte des enjeux de genre de l’inclusion et de la diversité dans la production de l’information.

À propos du chercheur

Professeur agrégé, Faculté des sciences et de génie, Université Laval

Richard Khoury a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en Génie Électrique et Génie Informatique de l’Université Laval (Québec, QC) en 2002 et 2004 respectivement, et son doctorat en Génie Électrique et Génie Informatique de l’Université de Waterloo (Waterloo, ON) en 2007. De 2008 à 2016, il a été professeur adjoint, puis professeur agrégé, au Département de Génie Logiciel à l’Université Lakehead. En 2016, il a déménagé à l’Université Laval, où il détient le poste de professeur agrégé.

Ses intérêts de recherche sont en forage de données et en traitement du langage naturel, et incluent de plus la gestion des connaissances, l’apprentissage automatique, et l’intelligence artificielle.

À propos des appels à projets innovants de l'OBVIA

Les appels à projets innovants de l’OBVIA visent, depuis 2019, à soutenir la recherche et la création sur l’innovation responsable et les grandes transformations sociétales associées à l’IA et au numérique (NumerIA) et aux dynamiques qui les structurent et à soutenir le développement de nouvelles équipes de recherche interdisciplinaires tout en attirant les chercheuses et chercheurs en émergence susceptibles de mener des recherches sur les impacts sociétaux du NumerIA.

Plus d’informations sur les projets innovants financés dans le volet 4

Restons en contact!

Vous souhaitez être informé des nouvelles et activités de l'IID? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre mensuelle.