Professeur titulaire, Faculté des sciences sociales

Les recherches de Phillip Jackson visent à identifier les systèmes et réseaux du cerveau qui sont impliqués dans l’empathie et la représentation de la douleur de soi et des autres. Les techniques utilisées incluent l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, l’électroencéphalographie, la stimulation transcranienne non-invasive et plusieurs mesures psychophysiologiques.

Les études du laboratoire de Philip Jackson ont contribué à expliquer pourquoi les personnes qui sont souvent exposées à des personnes qui souffrent, comme les professionnels de la santé, vont évaluer différemment la douleur des patients comparativement aux personnes moins exposées à la douleur des autres. Son équipe a décelé des variations dans l’activité neuronale du cerveau, qui dépendent de l’expérience professionnelles, et qui sous-tendent ces différences.

Champs d’intérêts

  • Activité et stimulation cérébrale
  • Empathie
  • Douleur
  • Marqueurs physiologiques des émotions
  • Neuropsychologie
  • Neuroscience cognitive
  • Neuroscience sociales
  • Réadaptation neurologique

 

 

Domaine d’intervention

  • Santé et étude du vivant

Groupes de recherche

  • CERVO
  • OBVIA
  • CIRRIS
  • Réseau québécois de la recherche sur la douleur

Restons en contact!

Vous souhaitez être informé des nouvelles et activités de l'IID? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre mensuelle.